Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 10:42

Christian NIBOUREL est président d'Accenture ( France ) , nouveau nom depuis 2001 d'Andersen Consulting , entité historique d'Andersen Worldwide SC qui a implosé à la même époque , lors du scandale financier ENRON .

En résumé , ENRON ( Client d'Andersen ) était l'une des plus grandes entreprises américaines par sa capitalisation boursière . En décembre 2001 , elle fit faillite suite à des pertes qui avaient été maquillées par des manipulations comptables . Cette faillite entraîna dans son sillage celle d'Arthur Andersen , qui était l'auditeur de ses comptes .

 

Christian NIBOUREL dans un article du Progrès du 6 novembre dernier intitulé " La valeur ajoutée du Chef d'entreprise" vient au secours des rémunérations exorbitantes de certains dirigeants d'entreprises françaises dont certaines sont des clients d'Accenture .

 

Christian NIBOUREL nous explique qu'une rémunération exorbitante est justifiée si le "Chef" offre une vision , rassemble ses collaborateurs et assure la pérennité . Avant de refuser d'annoncer sa propre rémunération , il compare le "chef compétent" au footballeur argentin Lionel MESSI  qui a perçu entre octobre 2012 et octobre 2013 la somme de 96 millions d'euros de rémunération , soit 8 millions d'euros mensuels .

 

Il est aisé de comprendre que Christian NIBOUREL souhaite venir au secours des rémunérations exorbitantes de personnes qui sont ses clients . En effet , je vois mal Accenture facturer 3000 euros HT et hors frais par jour l'intervention d'un supposé consultant en stratégie et se plaindre que le dirigeant qui le rémunère est trop payé . Mais le véritable débat n'est pas là .

 

Ces "chefs" ont-ils vraiment une vision qui assure la pérennité ? J'en doute fort . Quid de Jean Marie Messier ( élu stratège de l'année ! ) qui a mis le groupe VIVENDI au bord de la faillite avec en 2002 un RN consolidé négatif de 23 milliards d'euros ?

Sur huit business units , six ( musique et édition exceptées ) affichaient un FCF négatif !

Quid de Michel Bon , catapulté à la tête de France Telecom Orange par son "ami" Alain Juppé ( et non du fait de ses qualités professionnelles ) qui a mis l'opérateur en situation de faillite à hauteur de 78 milliards d'euros de passif en octobre 2002 ?

Quid de Didier Lombard ( pseudo-manager qui n'avait en réalité jamais dirigé la moindre entreprise ) catapulté par son ami Thierry Breton à la tête de France Telecom Orange et qui ( comme son successeur Stéphane Richard ) est aujourd'hui mis en examen ? Quid de Robert Maxwell retrouvé noyé à côté de son yacht après avoir dilapidé ni plus ni moins les retraites de ses salariés britanniques ? Quid du président du groupe Tyco qui avait "oublié" de communiquer 8 milliards de dollars d'acquisition ? Quid du chef de Merrill Lynch ? Quid des dirigeants de Worldcom qui ont falsifié leurs comptes de 11 milliards de dollars ? Quid de John Rigas qui avait camouflé 2,3 milliards de dettes ? Quid du dirigeant actuel de Lagardère qui n'a aucune vision particulière sauf celle d'augmenter sa rémunération alors que le groupe qu'il dirige ( selon un avis général) va dans le mur ?

 

Quid de la vision de ces dirigeants français ( souvent issus de l'école Polytechnique ) qui dans les années 80 ont rayé de l'échiquier de multiples filières industrielles françaises telles que l'informatique , la machine-outil ou les équipements textile ?

Quid de tous ces dirigeants français sans aucune compétence ni vision particulière et qui ne sont "chefs" uniquement parce qu'ils ont fait l'X ou l'Ena , le milieu des affaires françaises reposant à 500 % sur un Système d'Appartenance et non sur un Système de Compétence .

 

Le mauvais chef d'entreprise "doit partir " nous dit-il . En réalité et dans les faits , beaucoup d'entre eux s'accrochent à leurs fauteuils comme des moules adhèrent à leur rocher et lorsqu'on parvient à les dessouder , il est souvent trop tard : le mal est fait et les employés , eux , paient l'addition . ( Le "Chef" , lui , va le plus souvent s'auto-allouer ou presque ...un confortable parachute avant d'actionner le réseau et de rebondir ailleurs ) .

 

Lionel Messi fait vibrer toute la planète du sport . Les présidents du CAC 40 ne font plus vibrer personne . D'ailleurs , la plupart des français sont incapables de mettre un nom sur ces forces de l'ombre qui souvent se goinfrent et parfois licencient pour faire grimper un cours de bourse . Outre l'absence de talent avéré , ces "chefs" et le Medef mentent . Nous ne sommes pas uniquement face à une "crise" mais face à des crises multiples et surtout face à un basculement du centre de gravité économique de la planète . Et cela change tout .

 

Si l'on examine plus sérieusement ce qui a du sens par rapport au sujet traité , il convient de regarder les positions stratégiques mondiales des grandes entreprises françaises . La France  possède une force de frappe incontestable et incontestée et des positions significatives dans les industries du luxe avec L'Oréal , LVMH , PPR et Hermès .L'Oréal est sans aucun doute pour moi , dans la durée , le groupe français le mieux géré . La France possède quelques autres groupes puissants dans le secteur aéronautique-défense , dans les matériaux de construction , dans le ferroviaire et le pneumatique . C'est à peu près tout . Ces exceptions étant mentionnées , la France ne possède pas de "Lionel Messi" et est quasiment absente du "débat" mondial tant dans les technologies-clés de demain que dans la course aux coûts unitaires de production les plus bas .

 

Pour terminer , je voudrais dire que je comprends que Christian NIBOUREL , président d'Accenture France et membre exécutif du Medef ne souhaite pas mettre sur la table sa propre rémunération au motif - je le cite- que " la transparence est un mythe et qu'elle n'apporte rien au débat" . Outre le caractère grotesque et terriblement provocateur du motif , c'est sans doute pour cette même raison qu'Andersen s'appliquait à détruire la comptabilité bidon mise en place dans le groupe ENRON ....

 

Jean Paul Petitjean ,

Ancien dirigeant de KPMG Peat Marwick et du groupe France Telecom Orange

Nanc les Saint-Amour , France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jppblog.over-blog.com - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul PETITJEAN
  • : Blog-Notes de Jean-Paul PETITJEAN . Coup de cœur, coup de gueule, réflexions et propositions de Jean-Paul PETITJEAN. Politique > Très Grandes Entreprises > Sociétés Financières > Pauvreté et Désespoir . Objet du Blog : Briser les vraies Outrances des fausses bonnes Gouvernances .
  • Contact

Site Internet De L'auteur

  • jppblog.over-blog.com
  • Ancien cadre dirigeant de KPMG et de France Telecom .

Recherche

Catégories